Accueil‎ > ‎

BIOCOOP souligne le paradoxe des décisions politiques prises en matière d’agriculture biologique et d’environnement

publié le 21 févr. 2011 à 22:59 par Mariobrosse Mariobrosse
Communiqué de presse
Paris, le 17 février 2011


En cette période où l’agriculture est à l’honneur

et où l'environnement est une préoccupation gouvernementale,

BIOCOOP souligne le paradoxe des décisions politiques prises en matière

d’agriculture biologique et d’environnement.

Mi -  décembre 2010, le parlement adopte la loi de finances 2011 qui prévoit une réduction de moitié du crédit d’impôts accordé aux agriculteurs bio ! Par cette décision, le gouvernement favorise ouvertement l’agriculture industrielle et les agrocarburants.

 Avant l’ouverture du Salon de l’Agriculture, Biocoop déplore l’incohérence de cette mesure gouvernementale face :

  • Aux objectifs fixés précédemment par le gouvernement lui-même dans le cadre du Grenelle 2 (6% de la SAU française en bio pour 2012 !)
  • A des citoyens qui sont davantage nombreux à plébisciter le développement d’une agriculture biologique pour de meilleures pratiques environnementales (4 français sur 10 déclarent consommer bio au moins une fois par mois.)*

 

 

* Baromètre 2010 – Dossier de presse Agence Bio


 

En effet, depuis le 1er janvier 2011, le montant maximal du crédit d’impôts accordé aux agriculteurs biologiques n’est plus que de 2000 euros forfaitaires au lieu de 4000 !

Signe incontestable du soutien marqué par le gouvernement à l’agriculture industrielle au travers du budget alloué à la filiale agrocarburants (196 millions d’euros).

 


 

Le gouvernement argue que les aides européennes compenseront la baisse du crédit. Cependant, comme la FNAB, Biocoop « juge que les budgets affectés par l’Union Européenne seront insuffisants ; que les plus petites exploitations seront pénalisées ; et que les conversions pour 2012 risquent d’être divisées par 2 » !

Biocoop, premier réseau de magasins bio en France, s’engage pour le développement de l’agriculture biologique en France depuis près de 25 ans.

Producteurs agricoles, dirigeants de magasins, salariés et consommateurs, tous membres coopérateurs du réseau, militent pour la défense d’une citoyenneté responsable et invitent les citoyens à s’interroger sur les choix contradictoires de l’état français.


Plus d’informations :

 

FNAB : http://www.fnab.org/index.php?option=com_content&view=article&id=53:credit-dimpot-biologique&catid=7:politiques-agricoles&Itemid=16

 

Campagne France Nature Environnement : www.fne.asso.fr

 

Site Biocoop : www.biocoop.fr

Contact presse : Mélanie Koronko - 01 44 11 13 67 - m.koronko@biocoop.fr


Comments